Day2Day Gallery

Art Shop

 

Véronique KRAEMER

Peintre autodidacte, Véronique Kraemer est née en Argentine. Elle a passé son enfance en Amérique Latine entourée de couleurs et de chaleur et elle a également vécu en Thaïlande.
Passionnée de voyages, elle puise son inspiration dans les rencontres qu’elle fait tout au long de son parcours.
Aujourd’hui installée à Lyon, Véronique Kraemer travaille dans son atelier du 7ème arrondissement.
Elle collabore également avec une ébéniste pour la création de meubles peints originaux.
Représentée en galerie depuis début 2019, elle a déjà présenté ses œuvres lors de plusieurs expositions individuelles et collectives avec succès.
Elle est inspirée par l’art naïf de son enfance et ses couleurs, par des artistes féministes comme Niki de Saint Phalle, Alice Neel ou Titouan Lamazou et par des artistes qui peignent la joie de vivre ou la beauté du monde comme Marc Chagall, Henri Matisse ou David Hockney.
« Mes tableaux sont principalement figuratifs. Je travaille à la peinture acrylique et aux marqueurs sur des fonds texturés par des collages de journaux ou de tissus. »
Jean-Michel Basquiat, disait :  « Je commence une image et je la termine. Je ne pense pas à l’art quand je travaille. J’essaie de penser à la vie ».

La conception de Véronique Kraemer semble finalement proche de celle de Basquiat. Sa sensibilité la porte à vivre son art dans un espace intermédiaire entre romantisme et réalisme, l’abstrait et le figuratif. Sa peinture se nourrit de sentiments de liberté, de nature et de féminisme.

Par-dessus tout, peindre reste pour elle une expérience intime et intérieure qu’elle cherche à partager.

Le travail de Véronique Kraemer oscille ainsi entre figuration narrative et abstraction lyrique. Elle imagine des peintures qui interrogent le corps comme source de sensation et d’émotions brutes pour aller au-delà des codes.
Ses créations semblent être le reflet de conversations intérieures. Elles la plongent dans un monde où tout ce que le temps a fait disparaître semble revenir à la vie. Elles sont chargées de questionnements sur son identité, son rapport au divin et au sacré.
Mais surtout, elles ouvrent une porte sur la dimension de la métamorphose de l’invisible que la main de l’artiste révèle.
Les enchevêtrements et les liens présents dans le travail de Véronique Kraemer ne sont qu’un prétexte pour évoquer le déracinement et la dualité, c’est là son fil rouge… Les personnages qui s’en échappent la confrontent à ses racines et à son rapport au monde.
La femme, le souffle, les mythes sont autant de thématiques qui vibrent à travers son travail, également influencé par les arts primitifs.


show blocks helper
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •